CRIC

Merci à tous pour votre participation !

 

 

Chers amis, 

Vous le savez, Jean Oury nous a quittés Jeudi 15 Mai 2014. Quelques jours auparavant, il était encore au travail à La Borde, au stage de formation, à la Réunion Accueil du vendredi… Il nous a quittés la veille des Rencontres de la CRIEE à Reims dont le thème était « Transmettre »… une semaine avant la Journée Nationale de Psychothérapie Institutionnelle à Hérouville St-Clair… 

Sa disparition soudaine nous attriste et nous déboussole car il était un phare pour nous et le mouvement de psychothérapie institutionnelle.  Le séminaire de Sainte-Anne, ses nombreux écrits, ses coups de gueule à l’encontre de la bureaucratie, son sens clinique exceptionnel et son style de présence à l’autre, ses concepts sur l’institution que nous avons pu mettre en pratique dans nos lieux de travail, la création des associations culturelles, de la FIAC, des journées nationales de psychothérapie institutionnelle, son soutien à la revue Institutions… son œuvre est immense et nous devons continuer de la faire vivre. 

 

Jean Oury : « Parler de l'aliénation me fait penser à une phrase poétique de Samuel Beckett : Ça fait longtemps que ça dure, mais ça ne fait que commencer. » 

 

                   Caen le 18 mai 2014 

Pascal Crété 

Président du CRIC

 

 

 

 

Aucun élément à afficher

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×